L’huile de coco et l’herpès

huile-de-coco Le virus de l’herpès (le simplex) peut être transmis par la salive, l’échange d’un baiser, une relation, l’échange de couverts, une maladie particulièrement contagieuse et qui va s’attaquer à la peau ou aux muqueuses.

En règle générale maladie bénigne elle peut se révéler sérieuse et à surveiller de près parfois. Sa contamination est strictement inter-humaine et sa forme la plus fréquente mais pas la plus dangereuse est ce vilain bouton de fièvre qui apparaît toujours au plus mauvais moment, dont on fini par ne voire plus que lui sur le visage. L’huile de coco avec ses propriétés anti-virales se présente comme un excellent allié pour le traitement de l’herpès.

L’huile de coco contient de l’acide laurique et de l’acide caprique, deux acides capables de lutter contre et d’anéantir le virus de l’herpès.
Il suffira de boire un quart de verre d’huile de coco chaque jour ou l’équivalent de deux bonnes cuillères à soupe, pour aider votre organisme à se débarrasser de ce vilain gros bouton…

Vous pouvez également prendre des suppléments d’acide laurique en gélules, voyez avec votre médecin pour la posologie.

L’huile de coco se révèle un remède efficace contre l’herpès et une consommation régulière de cette huile renforcera votre système immunitaire.